La restitution de votre véhicule est une étape essentielle de notre relation.

Suivez nos quelques conseils afin de rendre la restitution de votre véhicule aussi simple que possible. En vous permettant de terminer votre contrat en totale transparence et en toute simplicité, nous aurons atteint notre objectif : votre satisfaction.

Notre Guide de Restitution

Vous savez dès le départ quelles sont les conditions de restitution et ce qui est considéré comme « usure normale ». Vous pouvez consulter notre guide d’évaluation du véhicule en ligne à tout moment tout au long de votre contrat.

Transparence

Des lignes directrices clairement définies garantissent l’objectivité des dégâts qui sont acceptables ou non-acceptables.

Dépréciation

L'état est évalué en fonction de l'âge et du kilométrage du véhicule.


Comment cela fonctionne ?

#1 Les 3 règles d’or à respecter

Lors de sa restitution, votre véhicule devra être dans un bon état général, ce qui signifie que pendant toute la durée de votre contrat, vous devez :

  • Effectuer les entretiens prescrits par le constructeur auprès d’un réparateur agréé de la marque.
  • Engager les réparations nécessaires lorsque le véhicule est endommagé.
  • Respecter le kilométrage souscrit au contrat.

#2 Usures et dommages : les règles à connaître

Rassurez-vous : un usage classique de votre véhicule entrainera logiquement un phénomène d’usure, nous en sommes bien conscients. Aussi, lors de la restitution de votre véhicule, certains dommages résultant d’une utilisation normale ne vous seront pas facturés. D’autres, en revanche, pourront faire l’objet d’une facturation complémentaire établie sur la base du procès-verbal de restitution.

#3 Prévoir la restitution

Prenez rendez-vous avec votre concessionnaire avant la fin de votre contrat de leasing. Si vous avez renouveler votre contrat, la restitution s’effectuera au même moment que la livraison du nouveau véhicule. Ensuite, l'état du véhicule sera évalué avec votre concessionnaire. Les lignes directrices de notre guide de restitution servent de base à l’évaluation du véhicule en toute transparence.

#4 En pratique

Les dégâts d’usure normale ou tolérés

L'état du véhicule doit correspondre à l'âge et au kilométrage contractuel au moment de la restitution. Les traces d'utilisation normale qui n'affectent pas négativement l'aspect visuel global de la voiture sont donc acceptées.

Les dégâts dits d’usure anormale ou non tolérés

Si votre véhicule de leasing présente des dommages causés par une usure supérieure à la moyenne ou dite anormale et qui ont un effet négatif sur l'aspect visuel général et/ou des conséquences techniques, ces dégâts seront alors facturés.

Nos 5 conseils d’expert pour une restitution en toute tranquillité :

  • Consultez notre guide de restitution en amont et informez vous sur ce qui est toléré ou non toléré.
  • Déclarez vos éventuels sinistres, même sans tiers, au fur et à mesure et faites-les réparer.
  • Préparez les documents officiels liés à votre contrat de leasing et tout ce qui était fourni d’origine (doubles des clés, manuel d’utilisation, carnet d’entretien si fourni avec le véhicule) ou en accessoires (DVD de navigation, barres de toit, cache-bagages etc) avec votre véhicule.
  • Pensez à bien récupérer tous vos biens personnels.
  • Veillez à restituer un véhicule propre aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur et ainsi éviter une refacturation de nettoyage.

Consultez en un clic notre guide avec les dégâts tolérés et non tolérés.


Avez-vous pensé à tout ? Lorsque vous rendez votre véhicule, vous devez rendre tous les accessoires livrés avec celui-ci. Consultez notre checkliste pour bien préparer votre restitution et assurez-vous ainsi que vous avez bien pensé à tout pour le Jour J.